Le LASEK (Laser Epithelial Keratomileusis)

La PKR est douloureuse et expose au risque de "haze" et de régression myopique. Le LASIK peut se compliquer d'invasion épithéliale, d'accident de capot ou d'ectasie cornéenne. Le LASEK a été conçu en 1999 pour éviter ces inconvénients.

  1. Le LASEK utilise une trépanation cornéenne de 8 mm de diamètre sur 70m de profondeur.
  2. Une solution contenant de l'alcool est placée sur l'œil puis rincée.
  3. A l'aide d'une spatule, l'épithélium est lentement "pelé" sur 270 ° et roulé hors du champ de traitement.
  4. La procédure laser peut alors commencer, celle ci est de nouveau strictement identiqueà la PRK de surface.
  5. L'épithélium est ensuite repositionné sur la cornée avec une petite spatule.
  6. Une lentille souple est enfin placée sur l'œil comme protection épithéliale et doit être portée pendant les 3 jours suivants le traitement.

 

 

 














2002 www.ophtalmologiste.com. All rights reserved. | Avertissement