Le résultat recherché ne peut jamais être garanti, car il dépend des phénomènes de cicatrisation fluctuants d'une personne à l'autre.

Dans le cas d'une sous correction ou de sur correction, un retraitement peut être envisagé. Le choix du port occasionnel ou permanent de lunettes ou de lentilles peut également être fait.

Les opérations de chirurgie réfractive n'échappent pas à la règle générale selon laquelle il n'y a pas de chirurgie sans risque. Même si celui-ci est très faible, des complications allant des plus anodines aux plus graves sont possibles. La perception de halos, une tendance l'éblouissement ou une gêne à la vision nocturne sont des phénomènes le plus souvent transitoires dues à des réactions cicatricielles.

 

 

 

 














2002 www.ophtalmologiste.com. All rights reserved. | Avertissement